Retour sur la coupe du monde de roller derby

Rejoignez nous sur FACEBOOK

La deuxième coupe du monde de roller derby a eu lieu à Dallas du 4 au 7 décembre 2014.

En tant que fan et pratiquant ce sport, j’ai vécu pleins d’émotions grâce à la team France. En effet depuis un an et demi les meilleurs joueuses de France s’entrainent dur pour cet événement. Quand je les ai vu jouer pour la 1ère fois lors d’un stage à Clermont-Ferrand, j’étais comme une petite fille devant son groupe préféré et j’ai tout de suite eu mes chouchoutes !

Après cette exceptionnelle compétition, j’ai recueilli pour vous les confessions de Pierre Ardelier, le coach Team France.pierre2

Vous vous étiez fixé comme objectif le top cinq. Il n’a pas était atteint, les filles n’ont pas démérité pour autant, quel est ton bilan ?

On est déçu du résultat final, c’est sur. On aurai voulu sortir au moins des huitièmes de finale. L’équipe était assez confortable lors des premiers matchs, notre poule ne nous a pas mis suffisamment en difficulté pour nous souder en nous confrontant à une équipe plus dangereuse. Face à l’Argentine, notre travail de préparation n’a pas suffit, il faut dire aussi que les Argentines avaient de sacrés gabarits!

Par contre je ne suis pas déçu des filles, il y a eu un beau jeu d’équipe et elles ont gardé l’intensité du début à la fin.

pierre3

 

Concernant l’événement en lui-même, quel était l’ambiance générale ? entre les équipes, les supporters ? tu as des anecdotes ?

C’est un événement exceptionnel, c’est super d’avoir pu vivre tout ces moments. L’ambiance était bonne mais très sportive et compétitrice, les filles n’étaient pas là pour copiner mais pour gagner.

Certains nous demandaient des autographes, c’était dingue. Super aussi de voir les supporters Français avec les banderoles, ces gens qui ont fait le chemin jusqu’à Dallas pour nous soutenir. On a eu aussi des moments de rigolade comme sur le toit de l’hôtel, au 15ème étage, toute l’équipe dans le jacuzzi en plein mois de décembre! sur le stand de merchandising aussi, on a eu un succès fou ! la « french touch » a fait son effet.

 

Vous avez pu assister à certains matchs, quel est le niveau des meilleurs équipes que sont les états-unis, l’Angleterre, l’Australie et le Canada ?

La France a encore du chemin à faire pour se hisser à ce niveau! Le gabarit des filles est différent, tout comme le niveau national. En France, le niveau national est encore faible,  il n’y a pas de championnat pour l’instant ce qui fait que les meilleurs joueuses ne sont pas assez challengées. pierre

et maintenant, que va t’il se passer ?

Il y a un match contre la Suède au mois de mai avec l’actuelle team France, puis des sélections vont être relancées pour détecter de nouvelles joueuses en vue de la prochaine coupe du monde à l’été 2017. Un nouveau staff va aussi se créer car moi j’arrête le roller derby, ça demande beaucoup d’investissement et je souhaite me consacrer à autre chose comme le football américain, sport que je pratique à la base. En tout cas le cheminement de cette équipe vers cette compétition exceptionnelle restera une expérience hyper agréable.

 

 

 

Merci Pierre pour tes réponses, et merci aux filles pour tous ces moments. On se dit à 2017 pour la prochaine coupe du monde de Roller derby!

crédit photo : Yann Levy

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




%d blogueurs aiment cette page :