Les surnoms de Moussa |Par Blandine Houdart

Rejoignez nous sur FACEBOOK

Moussa Camara est arrivé à Berck en 2014. Avant de conquérir le cœur du public berckois, il a joué à Lille deux ans (ProB), NCAA (championnat universitaire) pendant 4 ans.

Moussa résume nous un peu ta carrière …

Je suis parti aux Etats Unis en première. D’abord un an en Californie au lycée et deux ans en lycée en Floride et quatre ans à la Fac. Donc 7 ans aux USA. Je voulais découvrir au autre chose et les études là-bas c’était avec le sport. Et après deux années professionnelles à Lille, je suis arrivé à Berck.

J’ai cru entendre au cours de la saison que tu avais plusieurs surnoms …

Pistolet, Millénium…ouai ça dépend des gens j’ai plusieurs surnoms. Moi pistolet, c’est celui que j’ai créé mais j’ai des amis qui m’appellent millénium. Chacun à trouver un surnom pour moi mais en général ce sont ces deux là.

 

J’ai entendu samou aussi…

Oui c’est vrai. Question basket c’est pistolet ou Millénium mais dans la vie de tous les jours, les gens m’appellent mouss ou samou.

 

Pourquoi as-tu créé le surnom Pistolet ?

En temps que shooteur tout simplement. Ça fait quelqu’un qui déguaine à n’importe quel moment et ça m’est venu comme ça.

Millénium ça vient de Mike quand on était un peu plus jeune.
Millénium en référence à quoi, à une boîte de nuit ?

Ah non non non [rires]. Il m’a donné ce surnom à 15-16 ans et à Paris tu rentres pas en boîte à cet âge là. En fait, avant, les forfaits illimités n’existaient pas et quand c’est sorti, ils appellaient ça les forfaits milléniums. Et c’est un forfait où tu pouvais appeler tout le temps, et vu que je mettais tous les paniers, et que ça se répétait, il a pensé à ça. Mes paniers étaient illimités. C’est comme-ci j’étais un abonnement et qu’importe ce qu’il pouvait se passer, je marquais.

 

Moi je pensais millénium, boîte de nuit, le roi du dancefloor tu vois…

oh lala que non [rires]. Ca aurait pu être ça mais ça l’est pas, je suis pas quelqu’un qui enflamme la piste [rires]

 

Et samou ? Ça vient d’où et de qui ?

Je ne sais pas. Généralement ce sont mes proches, ils ont le réflexe de dire samou. C’est du verlant. Pour changer de moussa, ils inversent. Samou c’est devenu un réflexe même sur le terrain, c’est rapide. Mais certains disent mouss aussi, car c’est rapide et pour demander la balle sur le terrain c’est simple comme ça. C’est mieux de dire « Mouss Mouss là, par là » que « Moussa Moussa donne la balle ». Et c’est court. C’est mieux un prénom court sur le terrain tu vois. En plus ce sont les gens que je connais qui disent mouss donc ça direct attiré mon attention.

 

J’ai aussi entendu aussi Kobe Camara de la part d’un de tes coéquipiers ?

Non ! Attends Kobe c’est mon joueur préféré mais Kobe Camara ça passe pas du tout [rires].  C’est comme-ci je disais Paul Camara ça passe pas. Kobe Camara c’est inimaginable. On me croierait pas.  C’est comme-ci je te disais Mamadou Houdart, ça le fait pas [rire]. C’est pareil.

 

Tu as d’autres surnoms donné par tes parents ?

Mon deuxième prénom qui est Saicomar mais y’a que mes parents qui m’appellent comme ça.

Et aux USA, ils ne t’ont jamais donné de petit surnom ?

Ah si ! Ils m’appellaient le frenchy ou soon aussi. Mais y’à trop de surnoms en fait !

 

Tu donnes des surnoms justement à tes coéquipiers ?

Oui j’abrège souvent les prénoms comme Wilou pour Wilfried, Amine je dis souvent l’arabe c’est plus simple. Simon tout le monde l’appelle Crétaux, son nom de famille. Tony c’est Nytoox, j’aime bien car il y a son nom et prénom dedans. Vlad c’est simple, Mike aussi. David je dis Cilly. Godefroy je dis Gode mais quand je l’appelle sur le terrain il me regarde bizarrement [rire]. William, Will tout simplement.

 

Ton surnom préféré?

Samou. J’aime bien millénium mais les gens me connaissent plus sous pistolet. Les gens me regardent bizarre à chaque fois, on croit que je suis dans un autre monde. Mais j’ai déjà eu « mouuuu » de la part de supporters ou à chaque fois que je mettais un panier, le public criait « Mouuuu » franchement c’était top, les autres équipes étaient trop énérvées à chaque fois. C’est bien car ça met une ambiance. J’entends qu’ici à chaque gros panier les gens crient « Moussa » mais « Mouuu » pourquoi pas tenter.

 

 

A propos confessions
Si vous aimez connaitre les gens ... c'est ici que ça se passe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




%d blogueurs aiment cette page :