LES COUPS DE COEUR DE VYVIE : MAM JAITEH (suite)

Rejoignez nous sur FACEBOOK

<< Retour début

Alors justement, comment on « s’en remet » ? Comment on passe à autre chose ? On ressent le besoin de s’isoler, de voir du monde ? Qu’est-ce que tu retiens finalement de ton séjour là-bas ? jaiteh
Ce qui est surprenant c’est que j’ai tout de suite pensé à la saison d’après. Je me suis focalisé sur le travail à venir, ma volonté de prouver que les franchises s’étaient trompées de ne pas m’avoir choisi. Je me suis fait énormément de films, je n’ai du coup pas beaucoup dormi cette nuit-là, j’avais besoin de me re-projetter de voir plus loin. Après, ça a été un moment vraiment difficile, je ne vais pas te mentir. Ma « chance » c’est que 3 jours après je suis parti en vacances, loin de tout. Je suis parti en Serbie et le décalage horaire et la fatigue accumulée ont fait que j’ai dormi pendant 15h à mon arrivée. Je m’étais même pas rendu compte du temps, et à mon réveil je me sentais plus léger, j’ai pu digérer. Saliou et ma copine étaient avec moi. Je n’avais pas spécialement envie d’être complètement seul, mais ça m’a largement suffi. Je me suis beaucoup remis en question. Je me suis aussi protéger des « critiques » extérieures. Dans ces moments-là, j’évite de regarder ce qui se passe ou se dit, car ça peut vitre me perturber. Donc je me suis mis un peu dans ma bulle, cela m’a permis de relativiser les choses plutôt que de me morfondre, et de passer le cap tout simplement.

draft combine

Donc tu te sens prêt pour la NBA? Il y a une équipe que tu aimerais particulièrement intégrer?
Ça va faire 3 ans maintenant que j’attends réellement ça. J’ai fait le choix d’être patient, de faire les choses étape par étape et du coup maintenant je me sens clairement prêt pour intégrer une équipe NBA. Je pense que la carrière d’un sportif c’est une question d’opportunités. Beaucoup ont réussi parce qu’ils ont été au bon endroit ou bon moment. Cette volonté d’y arriver et cette rage de vouloir atteindre le plus haut niveau, beaucoup l’ont, et au final ça se joue à de petites choses que l’on ne contrôle pas forcément. Ma principale force est d’apprendre très vite, donc je sais que je pourrai m’intégrer très rapidement et cela me conforte dans mon envie d’y aller. Pour moi c’est là-bas qu’on travaille le mieux. Même si les USA c’est vaste, y’a du tout et du n’importe quoi, la NBA c’est hyper sérieux, c’est que qu’il y a de mieux au monde. Alors oui je garde cet espoir d’intégrer une équipe dès l’année prochaine, après, je n’ai vraiment pas de préférence, ce qui m’intéresse c’est avoir ma place dans un effectif, être bien accueilli et avoir un bon projet sportif.

Tu as donc vécu ton premier Eurobasket à domicile, comment le groupe France t’a accueilli ? Tu as eu plus d’affinité avec qui ? Là, tu te vois participer aux J.O de Rio ?
Est-ce que je me vois aux J.O, oui ! Parce qu’une fois qu’on y a gouté on en reveut ! Après je suis dans le même état d’esprit que l’an dernier. Je garde ça en tête mais ne me mets pas de pression. Je garde ça vraiment comme du bonus. Donc si ça passe tant mieux, sinon ce n’est pas grave. Je me dis que j’ai encore du temps. Je pense qu’il y a une génération France qui est sur la fin, je peux encore attendre. Tout ce que je veux, c’est de ne pas avoir de regrets.
J’ai été bien accueilli par les joueurs de l’équipe de France. Il y a eu un léger temps d’observation au début, car ils ne me connaissaient pas. Une fois qu’ils ont pu voir que j’étais une personne qui avait le sourire tout le temps et qui était là pour apporter de la « fraicheur » dans le groupe, tout s’est très bien passé. D’un côté je montrais que les respectais, mais qu’aussi j’avais envie d’être là.  Je suis quelqu’un d’assez simple, facile à vivre mais qui ne parle pas trop. J’ai bien aimé la façon dont Boris est venu me parler. Il a vraiment tenu son rôle de capitaine, et m’a vite mis à l’aise. Après j’ai eu plus d’affinité avec des gens comme Evan Fournier et Nando De Colo.

edf

Tu avais quels rêves quand tu étais gamin? Tu te voyais vivre ces moments-là par exemple?
Quand j’étais plus jeune je voulais être sportif professionnel, je ne savais pas encore de quel sport mais je voulais être sportif professionnel. Après, vivre ces moments là, pas du tout, je ne me projetais jamais vraiment très loin. Bien-sûr, je me disais que que ce serait un rêve de jouer en NBA, mais je ne pensais pas une seconde à toutes les étapes à franchir avant d’y arriver.

Tu as 21 ans maintenant, tu réalises de grosses performances cette année avec Nanterre 92, quels sont tes rêves aujourd’hui, qu’est-ce que tu veux absolument réaliser sur le plan sportif, comment vois-tu la suite ?
Mon rêve là tout de suite c’est de finir champion de France avec Nanterre 92. C’est un objectif qu’on peut se permettre d’imaginer, et on doit tout faire pour arriver. Ensuite, j’ai juste envie d’être prêt pour l’année prochaine. Je ne me restreints, tout est ouvert. Bien sûr à termes, j’espère être drafté dans une équipe NBA, réussir à m’y imposer puis y bâtir une carrière en allant chercher des trophées. Finalement, j’ai très peu de rêves et celui-ci est mon rêve ultime. 

Quels sont les projets plus personnels que tu voudrais mettre en place, qui te tiendraient à cœur ?
Un de mes projet personnel est de développer mon image en dehors du terrain de basket et également aider des personnes en difficulté. Partager mon expérience avec des enfants quand je serais plus vieux, car je me souviens que moi quand j’ai vu Boris Diaw pour la première fois à l’âge de 12-13ans , c’est quelque chose qui m’a énormément motivé.

bobo

Finalement comment tu aimerais voir ta vie dans 10 ans?
Dans 10ans j’aimerais être en plein dans ma carrière NBA avec au moins un titre de champion, et également avoir une vie familiale très stable autour de moi. 

Dernière question : j’ai croisé Jérémy Nzeulie lors du match contre Cholet à Nanterre, je planifie de l’interviewer bientôt, quelle question « dérangeante » je devrai lui poser ?
Rires ! Demandes lui où il en est de ses études ! Rires !

<< Retour début

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




%d blogueurs aiment cette page :