LES COUPS DE CŒUR DE VYVIE : LES TALENTS DU 9.4

Rejoignez nous sur FACEBOOK

Si j’avais dû me revendiquer d’une banlieue parisienne, j’aurai choisi le 9.4. Non pas parce que c’est là où se situe l’aéroport d’Orly, cette porte ouverte à mon addiction des voyages, mais parce que je peux officiellement me déclarer fan (oui j’assume) de 2 talents et leur premier point commun c’est d’être du 9.4 (c’est la champion’s league, ta ta ta ta…).

Day 1, 29/09/2016 : Twitter m’informe que mon champion, aka Lahaou Konaté, aka Air94, est dans le top 5 de la première journée de ProA. J’ai un peu honte j’ai manqué tous les rdv basket de ce début de saison, mais heureusement quand ce n’est pas via Twitter, c’est par snap chat ou Facebook que l’on me rappelle que c’est game day (merci tonton)….
img_20160930_103827
Bref! Surprise d’apprendre cette nouvelle? Bien sûr que non. Juste super fière. Ma première réaction, après les félicitations d’usage, whatsapp direct au concerné (oui ma vie repose sur les réseaux sociaux #DigitalManagerOblige…) pour annoncer que ce futur All Star Game je veux en être. Je n’y suis jamais allée et n’ai jamais vraiment eu envie, mais cette année 2016 je ne le manquerai pas!
Alors oui ce n’est QUE la première journée, qu’il en faudra beaucoup d’autres, bla bla bla…. bref pendant que certain bosse et avance en silence (oui j’ai fait exprès d’utiliser le singulier), j’exprime librement et naïvement mes théories, qui jusqu’à présent ont été prémonitoires, (Je dis ça…) même si « on » me dit que j’abuse, ou que je « m’enflamme ».
Sachez le : je suis fan d’un basketteur du 9.4, et j’assume !
 konate-jersey
La veille, 28/09/2016, Facebook tient à m’avertir « Kery James is on live : Planet Kery ». Vu comment je suis fâchée avec les médias classiques depuis quelques temps, déjà je trouve le concept juste énorme (et Digital trendly)!
Quand vient le moment du live de fin d’émission, le morceau « Racailles » prend un sens encore plus puissant.
J’avais adorer le son « Musique nègre » quelques jours plus tôt (pas seulement parce que j’y ai reconnu quelques têtes familières), je sentais donc que cet album allait « envoyer du lourd ».
Day  2 : je vois que Louvenor a justement acheté le dit album (merci Facebook… encore…). On est le 30 septembre, date de sa sortie. Pour tout vous dire ça faisait des mois que je me repassais « Amour véritable », « Si c’était à refaire » et (THE) « Lettre à mon public » (live only!), donc imaginez bien que ce dernier opus je l’attendais. Chose qui ne m’arrive jamais : je veux absolument l’avoir là, tout de suite. Je veux l’écouter avant de lire ou entendre qui que ce soit m’en parler. Je le veux pour moi et me faire mon propre avis.
louvenor-kery
 Et là… ce n’est pas du tout le drame, c’est le bonheur. Oui le bonheur tient à peu de choses : des mélodies, des paroles, un flow, doucement puissants, puissamment doux. « Douleurs d’ébène » et « Penses à moi » s’enchaînent et je n’arrive pas à avancer car je les mets en boucle. Puis je clique par curiosité sur « J’suis pas un héro », autre claque, quand je suis ensuite attirée par le titre « Des morceaux de nous » et là c’est le k.o. sur le R.I.N.G… Le deuxième couplet m’a juste coupé le souffle. Trop de vérités en quelques lignes, je n’étais pas prête. Faut que j’évacue,que j’en parle.
Message à mes gens : « Je suis officiellement #Fan pour la 1ère fois de ma vie, 100% ».
Sachant qu’à la base je n’ai pas d’appétence (façon jolie de dire je n’aime pas) pour le rap français, tout en ayant toujours apprécié la plume de Kery JAMES, mais cet album…..
La dernière fois que j’ai autant vibré pour un album c’était celui de J. COLE « 2014 Forrest Hill Drive ». Je ne suis pas une experte en analyse musicale, mais je leur trouve (avis perso) beaucoup de points communs : beaux textes, chansons hyper personnelles, sons inspirant, et ce qui pour moi est aussi rare que puissant : beaucoup d’intégrité (#GenuineOnly).
Alors voilà : je m’appelle Vyvie et je suis fan de Lahaou KONATÉ et de Kery JAMES (bonjour vyvie).
D’un joueur de basket qui débute sa jeune carrière pro de la plus belle des façons et d’un poète qui représente le rap français (et pas seulement) mieux que jamais.
De deux made in 9.4, qui excellent dans des milieux exposés, où l’on compte tellement de candidats pour si peu d’élus, et où il est parfois si difficile de distinguer les vrais soutiens des faux amis.
Deux exemples de réussite, de modestie et d’intégrité pour les petits frères du quartier qu’ils ont à cœur de représenter.
PS : Je ne peux pas finir sans faire un gros big up à l’un des pionniers du rap français, membre fondateur de la Mafia K’1Fry et coach de basket, qui m’a conseillé de « publier quelque chose sur ma page ». Manu key : à toi seul tu réunis ces 2 mondes ET représente le 9.4, rien que pour ça je suis obligée de te dédicacer ce papier!
16-r42-manu-key-38-41
Alors merci le 9.4!

1 Commentaire le LES COUPS DE CŒUR DE VYVIE : LES TALENTS DU 9.4

  1. nice basketball team nice player.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




%d blogueurs aiment cette page :