LES COUPS DE COEUR DE VYVIE : LE FAB 5 CAMP

Rejoignez nous sur FACEBOOK

L’été arrive et ses camps de basket habituels aussi! Aujourd’hui, présentation du camp de basket made in ALM Évreux. Rencontre avec Fabrice, le créateur du FAB 5 CAMP.

Bonjour Fabrice, alors qui es-tu?
Bonjour, je m’appelle FABRICE LEFFRANCOIS, j’ai 32 ans, je suis responsable du centre de formation de l’ALM EVREUX BASKET (PRO B) et créateur du FAB 5 CAMP, stage de basket visant à développer des jeunes basketteuses et basketteurs quel que soit le niveau de pratique.

Il s’agit de la 5ème édition  du camp, comment vous est venue l’idée au tout début?
L’idée était de donner accès à des structures sportives de haut niveau aux jeunes qui le souhaitent. C’est à dire : un encadrement compétent avec des références nationales sur la formation du joueur (se), des conditions d’entraînements (gymnases, nombre de joueurs/coach, contenus pédagogiques). Les clubs amateurs ont de vraies problématiques d’accès aux salles, d’encadrement. Nous essayons d’être un complément à ces structures qui font aux mieux pour leurs jeunes. Clairement, une semaine de stage chez nous correspond à 4 mois d’entrainement en club. Et puis, après avoir fait un certain nombre de camp de basket en tant que coach, je voulais créer un camp différent, un camp axé sur le développement individuel, pas un camp de vacances!!! Il y a des moments de convivialité bien sûr, ce n’est pas un camp militaire! Mais on y pratique du basket intensif.

FB_IMG_1431374948781

Le camp est donc ouvert aux garçons et aux filles de 7 à 20 ans. Comment on fait travailler efficacement tous ces jeunes en même temps? Les niveaux doivent être assez hétérogènes?
La 1ère matinée est consacrée à l’évaluation afin de créer des groupes de niveaux pour favoriser les apprentissages. Une des richesses de notre camp est de faire cohabiter des jeunes joueurs avec les stagiaires du camp haut niveau, composé de joueurs issus des centres de formation (pro A-pro B). L’échange, le partage, c’est ce que nous cherchons pendant ce stage.

Évreux est une ville qui transpire le basket, et il y a de beaux exemples de réussite autant en basket masculin, mon champion Lahaou par exemple, que féminin, Émilie Gomis est ébroïcienne. Est-ce qu’il y a des jeunes participants qui aujourd’hui sont/ seront connus dans le milieu pro?
C’est vrai que nous avons eu la chance d’accueillir de beaux potentiels :
– MURAT KOZAN (Boulogne/mer pro A)
– IBRAHIMA SIDIBE (Orléans Pro A)
– Maxime DJO EBALA (Le havre – Pro A)
– Patrick GOMIS (INSEP – équipe de France u15 -u16)
Et beaucoup d’autres joueurs qui sont encore dans des structures de formation, et qui nous l’espérons sortiront dans le monde pro.

FB_IMG_1431374905682

Charles Kahudi est parrain de cette édition, en quoi est-il un exemple que les jeunes participants doivent suivre? Comment choisit-on un parrain pour un camp de basket, quelles valeurs veut-on véhiculer?
Le choix a été simple, Charles a beaucoup de valeurs communes avec notre camp : humilité, respect, travail. C’est un joueur qui s’est construit. Il a un beau potentiel physique mais qui il ne doit son parcours qu’à son travail! En plus Charles a découvert le monde pro à Evreux, donc c’est un clin d’oeil assez sympa pour la ville et les gens qui l’ont vu exploser ici sous la direction de Rémy.

Franck Legoff de la JSF Nanterre m’expliquait à quel point investir sur la formation des plus jeunes était important pour un club. Ce camp est-il également un moyen de repérer les futurs talents de L’ALM?
Complètement, et c’est pour cela que la détection de jeunes talents est un des principaux objectifs du camp HAUT NIVEAU. Maxime DJO EBALA, Yanis TAKERBOUST, Nayade AHAMADI ont intégré le centre de formation de l’ALM EVREUX BASKET en se faisant repérer lors de ce stage par exemple.

Les jeunes doivent s’attendre à une semaine d’entraînements intensifs, mais pas que. Travail des fondamentaux, réveil musculaire, mais aussi « soirées à thème » sont au programme. Allier travail et plaisir c’est la clé de la réussite?
Exactement, le travail est l’élément moteur du camp. Nous essayons de cultiver des valeurs telles que: « le plaisir de l’effort », le « plaisir du partage » pendant les entraînements mais c’est vrai qu’il y a aussi des moments « détentes » indispensable pour l’équilibre de chacun avec des soirées à thèmes et des moments de convivialités. Avec notamment une petite nouveauté pour l’édition 2015, mais c’est un secret!

FB_IMG_1431374857756

Qu’est ce qui est important d’enseigner à ces jeunes au final? Qu’est ce qui fait qu’on se dit « on au fait du bon boulot? »
Le plus important ce sont les valeurs que l’on veut partager. Quel que soit le niveau, le potentiel, si un jeune a compris qu’il faut tout donner pour atteindre ses objectifs et qu’il a compris l’importance du savoir «vivre ensemble», on a gagné. Après c’est vrai que le sourire des retrouvailles avec le staff ou les autres stagiaires en début de camp, les messages que nous recevons, notamment via les réseaux sociaux pour nous remercier et tout simplement le nombre de jeunes qui reviennent d’année en année est un gage de qualité!

Un dernier mot pour nos lecteurs?
Simplement remercier toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à cette aventure. Les coachs, notre directeur technique (Franck), les membres du bureau, la présidente de l’association (Sandra), les parrains de chaque session notamment notre parrain historique LAHAOU KONATE, l’ALM EVREUX BASKET (joueurs-staff-dirigeants), la ville d’Evreux, les partenaires qui nous permettent de financer le camp Haut-niveau (mais nous en cherchons d’autres pour développer la filière féminine!) et tous les autres…et surtout remercier les stagiaires et leurs parents qui nous font confiance chaque année!!

Le FAB 5 CAMP est une famille, dans laquelle nous vous accueillerons avec plaisir!! Les inscriptions sont encore ouvertes sur notre site www.fab5camp.com

FB_IMG_1431374689063

 

1 Commentaire le LES COUPS DE COEUR DE VYVIE : LE FAB 5 CAMP

  1. Fantastic post. Want more.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




%d blogueurs aiment cette page :